Bienvenue sur le site officiel du village de Fossemagne !

L'équipe municipale est heureuse de vous présenter ce site internet qui vous permettra de vous tenir informés des dernières actualités de la commune

Où sommes-nous ?
Demarches en ligne
Un peu d'histoire
Le hameau de Bonneval, aujourd'hui

Une riche histoire pour cette petite commune

Ce nom viendrait de " Fons Magnus ", la grande fontaine ou " Fossa Magna ", grand fossé, grand retranchement. Fossemagne a été un lieu de passage et d'occupation depuis fort longtemps. Des silex taillés, une hache en fer de l'époque gauloise y ont été découverts. Une voie romaine faisant partie du réseau d'Agrippa passait par là, sur la ligne de crête à travers la forêt de la Grand-Val. Les " tours " de Fas et de Martillac (origine Martillacum) étaient vraisemblablement des ouvrages défensifs à proximité de cette voie. Martillac deviendra un repaire noble au Moyen Age tandis que dans la vallée une première église voit le jour près de la fontaine dédiée à St Cyprien. Entre 1318 et 1324 se situe la fondation de la Bastide de Bonneval. C'était la période de rivalités : vi-comté de Limoges, comtés du Périgord ; Plantagenets et Capétiens ; Bonneval avait ses propres " mesures " qui contrôlaient le commerce et percevaient les taxes. On y situe à cette époque un marché, un notaire royal, un maître chirurgien... deux chapelles. Au cours du XV siècle, Bonneval subit la récession économique et périclite. Le vieux bourg autour de son église se développe. L'église fut brulée par les protestants pendant les guerres de religions. Henri IV incorpore le Périgord (donc Fossemagne) au domaine royal en 1607. L'histoire locale évoluera ensuite avec l'histoire nationale. Pendant la seconde guerre mondiale, la forêt de la Grand Val a été un lieu d'accueil pour les maquisards. En ce lieu, une stèle commémorative a été érigée. Ce monument s'ajoute à d'autres dans le département pour constituer les " Chemins de la mémoire ".


La stele de la Grand Val La stele de la Grand Val